Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allocations féliniales (1)

20 Septembre 2013, 10:00am

Publié par Horizontes

Allocations féliniales (1)

traduction de Gato familia, de Moacyr Scliar, (crônica para o jornal Folha de São Paulo, janeiro de 2009) effectuée par les participant(e)s à l'Atelier de Horizon(te)s le 19 septembre 2013 - à la bibliothèque LE PHARE

A Monsieur le Directeur des Allocations familiales (2)

Celui qui vous écrit est, évidemment, une personne, mon maître. A vrai dire : vous le qualifieriez de "maître" puisque c'est une personne et moi un chat, et les chats, au moins selon les humains, ont d'habitude des maîtres. En vérité, je le considère plutôt comme un allié, un ami qui me comprend profondément. Nous arrivons à communiquer sans que j'émette le moindre miaulement. Il lit mes pensées, Monsieur le Directeur, grâce à quoi il a écrit la présente.

C'est une lettre de protestation, monsieur le Directeur. Je suis profondément choqué d'avoir été exclu du programme d'allocation familiale, par lequel je recevais mensuellement la somme dérisoire de 20 Reais (3) qui, comme vous pouvez (4) le vérifier dans n'importe quel pet-shop, ne paie même pas la moins chère des croquettes (5). Ce que vous alléguerez pour cette situation est évident : vous direz que je ne pourrais pas bénéficier de ce programme gouvernemental parce que je suis un chat.

Ce qui ne manque pas d'être une grande injustice. J'étais considéré, monsieur le Directeur, comme un membre de la famille. Mon maître et son épouse avaient pour moi beaucoup d'affection, affection que je leur rendais bien. Et oui, je leur rendais aussi service. Jamais une souris (6) n'est entrée, monsieur le Directeur, dans cette maison là. Les souris elles, pourraient être privées d' « Allocation familiale » ; car enfin ce sont des bêtes dégoûtantes qui causent de grand dommages. Mais un chat, Mr le directeur ! Les chats ont toujours été estimés par l'humanité et même immortalisés dans des livres et des dessins animés. Pensez au Chat-Botté, Monsieur, ce félin plaisant, si humain qu'il en arriva à se vêtir avec soin (les bottes vous l'attestent). Pensez au spirituel Garfield. Pensez même à Tom, oui Tom, éternelle victime du perfide Jerry. Pensez à la symbolique du chat, monsieur le Directeur. Vous, humains, dites que nous avons sept vies, ce qui reflète l'admiration que vous avez pour notre vitalité et notre résistance.

Et maintenant le détail le plus important. J'ai droit, oui, à l'Allocation familiale. Pour la simple raison que j'ai une famille. Une seul, non. Plusieurs. Comme ces marins qui ont une fiancée à chaque port, j'ai une chatte (un vraie chatte, et ce n'est pas une métaphore (7) ) sur chaque toit de cette ville, et notez qu'il y a pas mal de toits par ici. A chacune de mes chattes, j'ai donné tendresse, affection et chatons. Des chatons qui font le bonheur de centaines de personnes. Si mon allocation familiale était calculée en fonction des familles que j'ai engendrées, la totalité du budget fédéral ne suffirait pas à me payer.

Pensez-y, Monsieur le Coordinateur et recevez mes miaulements les plus cordiaux.

(Moacyr Scliar, crônica para o jornal Folha de São Paulo, janeiro de 2009)


notes :

1. traduction du titre... un jeu de mot sur allocation familiale qui devient « allocation féliniale ». Littéralement, le titre serait « chat familial »

2. Bolsa familia. Bourse attribuées aux familles pauvres dont les enfants vont à l'école, pour compenser les frais d'études.... Allocations familiales

3. Reais : pluriel de Real, monnaie brésilienne.

4. Como o senhor pode verificar ... : comme vous pouvez vérifier. En portugais, on s'adresse poliment à quelqu'un en usant de la 3e personne. O senhor = Monsieur

5. raçaõ : ration. Ici des croquettes pour chat.

6. rato : souris (attention au faux ami, une souris n'est pas un rat). Dans le langage courant : rato peut désigner n'importe quel petit rongeur, rats y compris. plus spécifiquement, rat : ratazana.

7. gata: féminin de gato. Métaphoriquement (et familièrement), au Brésil, gata désigne une jeune et jolie fille.

illustration de Angelos Rosemary, licence creative common CC BY-NC 3.0 - gif animé, cliquez sur l'image.

Commenter cet article